Après-Vente | jusqu'au samedi 29 décembre 2018
publié le 23/02/2018

Contrôle technique 2018

grp_gueudet-offre_precontrole_tech_fiche_v2.jpg

Bientôt plus contraignant et plus honéreux, comment bien se préparer ?

A partir du 20 mai prochain, le contrôle technique se durcit.

Suite à la nouvelle législation européenne, de nouvelles règles vont s’appliquer au contrôle technique et près d'un véhicule sur deux risque d'être recalé.

Ces règles sont destinées à renforcer votre sécurité et celle des autres usagers sur la route. Alors, à quoi faut-il s'attendre ? 

Plus de contrôles (1)

  • Points de contrôle : 133 points au lieu de 123 et 610 défaillances possibles au lieu de 410 (axes de pédalier ou caoutchouc de pédale usé sont des exemples de nouveaux points de contrôle)
  • Points soumis à contre-visite : 471 défaillances obligeront à une nouvelle visite (voyant moteur, voyant anti-brouillard défaillant ou encore voyant d'alerte sont des points de contre-visite)

Plus d'obligations (1)

  • 129 défauts « critiques » peuvent entrainer une interdiction de rouler. Exemple, une fuite huile moteur et votre véhicule est considéré comme dangereux. Il sera immobilisé à partir de minuit le jour du contrôle et vous devrez le réparer dans un délai de 24h. Une fois les réparations effectuées, vous aurez 2 mois pour repasser le contrôle technique.
  • 342 défauts  « majeurs », c’est-à-dire considérés comme pouvant présenter un danger. Vous pouvez rouler mais devez réparer dans les 2 mois et passer une contre-visite.
  • 139 défauts « mineurs » ne mettant pas en cause votre sécurité ni celle des autres usagés. Vous pouvez reprendre la route et n’avez pas de contre-visite à réaliser, même si vous devez réaliser la réparation au plus vite.


Alors, quelles sont les fonctions principales à faire contrôler par mon garage ?

  • Equipements de freinage
  • Organes de direction
  • Visibilité
  • Feux, dispositifs réfléchissants et équipements éléctriques
  • Essieux, roues, pneus, suspension
  • Châssis et accessoires du châssis
  • Autre materiel (avertisseur sonore, airbag...)
  • Etc

Qu'en est-il de la périodicité ?

Elle est toujours la même soit 1 contrôle dans les 6 mois précédant la date du 4ème anniversaire de la 1ère mise en circulation de votre véhicule, puis, un contrôle tous les 2 ans ensuite.

Sont concernés tous les véhicules, de PTAC inférieurs à 3,5T, particuliers, utilitaires, camping-cars à partir de 4 ans ainsi que d’autres véhicules soumis à réglementation spécifique.

Si le contrôle technique n’est pas effectué, le propriétaire s’expose à une amende de 135€. (2)


Quelle est la clé pour réussir votre contrôle technique ?

Nous vous proposons de devancer la date limite de votre contrôle technique en effectuant une pré-visite gratuite (3) en accord avec la future réglementation.
Si certaines réparations sont alors nécessaires, faites-les avant et valider votre contrôle technique avant mai 2018 pour éviter l'immobilisation de votre véhicule.

Prenez votre rendez-vous dès maintenant en ligne en remplissant le formulaire ci-contre pour bénéficier de cette offre et de nos engagements ateliers.

(1) Informations valables sous réserve de modifications de la règlementation d'ici le 20.05.2018.(2) Montant de base de l’amende valable au 1/01/2018 pouvant être modifiée d’ici le 20.05.2018 et modulée suivant le délai de paiement.
(3) Voir détail et conditions auprès de votre conseiller service.

110 concessions proposent cette offre :
03 22 82 48 88
0 800 972 000*
Du lundi au vendredi
de 8h à 12h / 14h à 18h

Prendre rdv pour une pré-visite

Retour
Prendre rendez-vous en 1 clic !